Bann Laope

L’amour de la chanson et de la musique créole, la famille Laope l’avait, comme on dit, dans le sang. Plusieurs des enfants et petits-enfants de Maxime ont eu l’occasion de l’accompagner sur scène ou en studio.

Ensemble, ils ont participé pendant quelques années au défilé du 20 décembre à Saint-Denis. Regroupés en association, ils ont fait quelques scènes, avant de se structurer de façon plus formelle depuis 2004.

Ils ont constitué le groupe Bann Laope afin d’aider le chanteur dans ses prestations alors qu’il avançait en âge.

Le groupe Bann Laope réunit les enfants et petits-enfants ainsi que quelques amis de la famille (les dalons). Il interprète essentiellement le répertoire de Maxime Laope. Avec la centaine de chansons laissées par le ségatier, il y a de quoi faire.

C’est ainsi que le public pourra réentendre les standards comme « La Rosée tombée, Madina, La Coupe canne ou Bann carias »… Mais redécouvrira également des morceaux oubliés comme « Bébête la mer, Rode à li, Bourrique i fait l’or, Gardiens moutons, Zènes zens honnêtes… ». Remises au goût du jour, ces chansons nous rappellent tout le piquant, le tonus et l’humour de l’imaginaire créole.

A noter que figurent dans la formation musicale David How-Heng-Sin, David Hamet, Jean Amémoutou-Laope, Louis Laope et Timothée Zéni qui se sont fait connaitre dans d’autres groupes.