Biographie

Maxime Laope a 45 ansBiographie résumée:

Maxime Laope, vit le jour le 5 août 1922 au Plate à Saint-Leu, vécu à Saint-Denis dès l’âge de 5 ans. Ville où il décéda le 15 juillet 2005.

Les quartiers de Petite-île, où il habitat pendant son enfance, le Bas de La Rivière, Camp Ozoux, Belle-Pierre, La Source, firent partie de son univers.

Depuis 1965, il habitait le quartier de la SIDR de La Source. Les dionysiens connaissaient tous au moins de vue ce « gramoune au chapeau », dont la renommée s’étendait dans l’île entière.

Dès son plus jeune âge, il fut passionné par la chanson.

Sa voix fut remarquée à l’école, au catéchisme et à l’église où il lui était demandé de faire partie de plusieurs chorales. On se l’arrachait également dans les fêtes familiales de son quartier. A son répertoire, tous les succès des artistes qu’il admirait: Tino Rossi, Luis Mariano, Réda Caire, Georges Guétary…

Sa carrière publique de chanteur commença en 1947. Un ami l’eut inscris à son insu à un radio-crochet: il se trouvait dans la foule des spectateurs lorsqu’il s’entendit appelé sur le podium. Il s’y rendit alors et obtint le second prix. A partir de là, les concours et les prix se succédèrent.

En 1949, Maxime enregistra son 1er 78 tours avec 2 morceaux de sa composition: « Le coeur créole » et « « Mi aime mon patois ».

En 1952, ce fut la rencontre décisive avec Benoîte Boulard, figure féminine qui marqua également le séga de La Réunion. D’abord concurrents à un radio-crochet, les deux chanteurs décidèrent de s’associer.

C’est ainsi qu’en 1953 ils obtinrent le 1er prix avec ce qui devint un standard de la musique réunionnaise « La rosée tombée ». Cette association dura jusqu’au décès de la chanteuse en 1985.

Avec ou sans Benoîte, Maxime se produisit sur toutes les scènes de La Réunion. Il interpréta plus d’une centaine de textes: séga, maloya, romances, dont il fut majoritairement l’auteur. Certains de ses titres furent signés par d’illustres auteurs réunionnais tels que Georges Fourcade, Antoine Nativel, Pierre Vidot, Jean Albany… Il fut accompagné par plusieurs générations de musiciens de La Réunion: depuis Loulou Pitou, Jules Arlanda, Claude Vinh-San, Narmine Ducap, Le Club Rythmique, les Soul Men, en passant par Henry-Claude Moutou, Alain Mastane et Ti-Fock.

Il collabora avec la plupart de ses contemporains chanteurs: des anciens comme Henri Madoré, mais aussi Jacqueline Farreyrol, Bernadette Ladauge et sa troupe, Jean-Luc Trulès avec sa formation Tropicadéro, Gilbert Pounia avec Ziskakan et Laurence Beaumarchais.

Dans les années 60/70, les premières mesures de la chanson « Madina », furent choisies comme indicatif par l’ORT. De sorte que chaque matin pendant des années, La Réunion se réveilla au son de ce séga.

En plus de cette carrière bien remplie dans son île natale, Maxime eut l’occasion de représenter La Réunion à l’extérieur:

  • Aux Seychelles en 1976: il chanta devant la famille royale d’Angleterre conviée à la fête de l’indépendance.
  • En 1991, il fut l’invité d’honneur des fêtes du 1er mai à Rodrigue.
  • En 1992, un steel band venu de Trinidad interprèta « La rosée tombée » à l’inauguration de la médiathèque Benoîte Boulard.
  • En 1996, il participa à une grande tournée au Canada et aux Etats Unis avec la Troupe Séga-Séga.
  • La même année, reçu au sénat, il interpèta « Ti fleur fanée » devant l’assemblée.

La longévité de sa carrière lui permit d’enregistrer plus de 80 disques: 78T, 45T, 33T et CD. Membre de plusieurs choeurs, dont la chorale grégorienne de l’église Saint-Jacques ; comédien: il joua plusieurs fois « La passion du Christ » avec la troupe de sa paroisse. Il dit également quelques répliques dans « Les gouverneurs de la rosée » de Jacques Roumain sous la direction de Julienne Salvat. Recruté par la Troupe Vollard il joua dans le « Barbier de Séville ». Il tourna également plusieurs publicités.

Autre aspect moins connu de sa carrière, Maxime fut en son temps un athlète accompli. Il fit partie de plusieurs équipes de football.

Biographie: CERNEAUX Expédite & GUILLOUX Bernadette, (1999) Maxime Laope un chanteur populaire, Souvenirs, textes et chansons, La Barre du Jour.